Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation au Luxembourg
Article d’actualité22 février 2022Représentation au Luxembourg

Déclaration à la presse de la Présidente von der Leyen sur la réponse de l'UE à l'agression russe contre l'Ukraine

Press statement by Ursula von der Leyen, President of the European Commission, on the EU’s response to the Russian aggression against Ukraine

"Seul le texte prononcé fait foi"

Aujourd'hui, les États membres de l'UE ont donné leur feu vert à une nouvelle série de sanctions contre la Russie. La décision de la Russie de reconnaître les régions ukrainiennes de Donetsk et de Louhansk est illégale et totalement inacceptable. Il en va de même pour la décision d'envoyer des troupes dans ces régions. Nous ne pouvons pas l'accepter. Cette décision viole l'intégrité territoriale et la souveraineté de l'Ukraine. La Russie ne respecte pas ses obligations internationales et viole les principes fondamentaux du droit international. La Russie a échafaudé cette crise et est responsable de l'escalade actuelle. Maintenant nous allons rapidement finaliser les sanctions, en étroite coordination avec nos partenaires, comme jusqu'à présent.

Ce paquet solide contient des mesures calibrées. C'est une réponse claire à la violation du droit international par le Kremlin. Elles visent directement les personnes et les entreprises impliquées dans ces actions. Elles touchent les banques qui financent l'appareil militaire russe et contribuent à la déstabilisation de l'Ukraine. Nous interdisons également le commerce entre les deux régions séparatistes et l'Union européenne, comme nous l'avons fait après l'annexion illégale de la Crimée en 2014.  Nous limitons la capacité du gouvernement russe à lever des capitaux sur les marchés financiers européens. Et nous ferons le plus possible obstacle aux politiques agressives du Kremlin.

Concernant Nord Stream 2, je pense que le gouvernement allemand a tout à fait raison. Nord Stream 2 doit être évalué à la lumière de la sécurité de l'approvisionnement énergétique de l'ensemble de l'Europe. Car cette crise montre que l'Europe est encore trop dépendante du gaz russe. Nous devons diversifier nos fournisseurs et passer aux énergies renouvelables. C'est un investissement stratégique pour notre indépendance énergétique. Notre action aujourd'hui est une réponse au comportement agressif de la Russie. Si la Russie continue à aggraver la crise qu'elle a créée, nous sommes prêts à prendre d'autres mesures en réponse. L'Union européenne est unie et elle agit rapidement.

Détails

Date de publication
22 février 2022
Auteur
Représentation au Luxembourg