Aller au contenu principal
Représentation au Luxembourg
Article d’actualité2 février 2024Représentation au Luxembourg3 min de lecture

L'UE débloque 26 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur des réfugiés et des populations touchées par les tremblements de terre à la Turquie

Ce jour, la Commission annonce l'octroi d'une aide humanitaire de 26 millions d'euros pour venir en aide aux réfugiés vulnérables et à leurs communautés d'accueil en Turquie.

La région du sud-est de la Turquie située à proximité de la frontière syrienne accueille une grande partie de la population réfugiée dans le pays. Cette même région a été le théâtre de l'un des pires séismes dans l'histoire de la Turquie moderne, à l'origine de milliers de décès ainsi que d'une destruction massive des infrastructures et des logements, aggravant la situation de nombre de réfugiés déjà vulnérables.

Ce nouveau financement permettra de répondre aux besoins humanitaires les plus critiques apparus au lendemain des tremblements de terre et découlant de la crise des réfugiés régionale.

Sur cette enveloppe de 26 millions d'euros, 4 millions d'euros sont alloués à l'éducation dans les situations d'urgence. Le nouveau financement offrira aussi des services de protection aux communautés vulnérables, comme celle des demandeurs d'asile, et aux personnes touchées par les tremblements de terre. L'UE continuera, en outre, à aider les réfugiés à satisfaire à leurs besoins essentiels, comme l'eau, l'assainissement, l'hygiène et des services de soins de santé spécialisés.

En concertation étroite avec les autorités turques, l'UE continue d'assister les populations les plus vulnérables en Turquie, en se fondant sur leurs besoins humanitaires. Depuis 2015, l'Union a soutenu près de 100 projets humanitaires ayant fait l'objet de contrats avec plus de 21 organisations partenaires.

Contexte 

La Turquie accueille actuellement la plus grande population de réfugiés au monde, soit près de 4 millions de personnes. La plupart des réfugiés vivent à l'extérieur des camps.

Bien que la Turquie fournisse aux réfugiés enregistrés un accès aux droits fondamentaux et à des services de base, l'explosion du coût de la vie et l'absence de possibilités de revenus sont telles qu'il est de plus en plus difficile pour les familles de réfugiés de s'en sortir.

Le 6 février 2023, un séisme de magnitude 7,8 – l'un des plus forts enregistrés dans la région en plus d'un siècle – a frappé le sud-est de la Turquie, près de la frontière avec la Syrie. Il a été suivi le même jour d'un autre séisme puissant de magnitude 7,5. Le gouvernement turc a fait état de plus de 50 000 décès et de plus de 300 000 bâtiments endommagés ou détruits. Les besoins humanitaires dans les régions touchées par les tremblements de terre restent élevés.

La protection des réfugiés vulnérables est l'une des principales préoccupations de l'UE. Les projets humanitaires financés par l'UE en Turquie portent sur différents aspects liés à la protection, notamment le conseil juridique, l'assistance psychosociale, l'accès à la documentation civile et l'accès à des services spécialisés. Nous soutenons l'enregistrement et l'identification continus des personnes qui se trouvent dans une situation préoccupante (telles que les mineurs non accompagnés et les victimes de violences à caractère sexiste), l'orientation vers les institutions de l'État, et les services de protection spécialisés, notamment l'aide en espèces destinée à la protection.

Dans le cadre de la facilité en faveur des réfugiés, l'UE a investi 2,4 milliards d'euros d'aide humanitaire en Turquie entre 2016 et 2019. En plus des projets financés par la facilité, l'UE a alloué 32,5 millions d'euros d'aide humanitaire entre 2012 et 2014, ainsi que 1,02 milliard d'euros entre 2020 et 2023.

Citation(s)

 

Il y a un an, la Turquie a été frappée par des tremblements de terre si dévastateurs que leurs conséquences se font sentir aujourd’hui encore. L’UE a immédiatement fait preuve de solidarité en fournissant une aide d’urgence aux personnes dont la vie s’était trouvée chavirée par ces catastrophes. En 2024, l’UE demeure résolue à faire face aux besoins humanitaires les plus pressants en Turquie, à l’aide d’une enveloppe de 26 millions d’euros. Fidèles à nos grandes priorités humanitaires, nous garantirons l’accès à l’éducation et fournirons une protection aux communautés les plus vulnérables. L’UE reste solidaire des réfugiés en Turquie en apportant une aide vitale à ceux d’entre eux qui en ont le plus besoin.

Janez Lenarčič, commissaire à la gestion des crises

Détails

Date de publication
2 février 2024
Auteur
Représentation au Luxembourg