Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation au Luxembourg
Article d’actualité11 août 2021

Plan européen de lutte contre le cancer : la Commission réduit la présence de contaminants cancérigènes dans les aliments

Drapeaux européens

Aujourd'hui, la Commission établit de nouvelles teneurs maximales en cadmium et en plomb dans un large éventail de produits alimentaires. Ces mesures visent à réduire encore plus la présence de contaminants cancérigènes dans les aliments et de rendre les aliments sains plus accessibles. Cette volonté découle des engagements pris dans le cadre du plan européen de lutte contre le cancer. Ces mesures s'appliqueront à partir du 30 août pour le taux maximal de plomb et à partir du 31 août pour celui de cadmium.

Stella Kyriakides, commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire, a déclaré : « Nous savons qu'une alimentation malsaine augmente le risque de cancer. La décision d'aujourd'hui vise à mettre les consommateurs au premier plan en rendant nos aliments plus sûrs et plus sains, comme nous nous y sommes engagés dans le cadre du plan européen de lutte contre le cancer. Il s'agit également d'une nouvelle étape dans le renforcement des normes de l’Union européenne, déjà élevées et de calibre mondial, dans la chaîne alimentaire de l'UE et de fournir des aliments plus sûrs, plus sains et plus durables à nos citoyens. »

Les teneurs maximales en cadmium, un contaminant environnemental cancérigène, potentiellement contenues dans des denrées alimentaires telles que les fruits, les légumes, les céréales et les oléagineux, seront rendues plus faibles pour une partie de ces denrées alimentaires. Certains produits de base devront également remplir cette exigence à partir de la date d’entrée en vigueur du nouveau règlement. Cette mesure renforcera la sécurité des aliments vendus et consommés dans l'UE et contribuera à retirer du marché les produits alimentaires présentant les concentrations de cadmium les plus élevées. En outre, les teneurs maximales en plomb dans de nombreux produits alimentaires, y compris pour les aliments destinés aux nourrissons et jeunes enfants, seront réduites. De nouveaux taux maximaux en plomb seront également établies pour plusieurs denrées alimentaires telles que les champignons sauvages, les épices et le sel.

Les décisions prises aujourd'hui font suite à des années de travail continu de la Commission, des États membres et de l'Autorité européenne de sécurité des aliments, ainsi qu'aux consultations avec les entreprises du secteur alimentaire. Le cadmium est un métal lourd toxique présent dans l'environnement, tant naturellement que du fait des activités agricoles et industrielles. La principale source d'exposition au cadmium pour les non-fumeurs sont les denrées alimentaires. Le plomb étant aussi un contaminant naturellement présent dans l'environnement, les aliments sont la principale source d'exposition humaine au plomb.

Détails

Date de publication
11 août 2021