Aller au contenu principal
Représentation au Luxembourg
Communiqué de presse9 septembre 2023Représentation au Luxembourg

La présidente von der Leyen marque l'engagement de l'Union européenne en faveur du partenariat pour les infrastructures et les investissements mondiaux (PGII) lors de l'événement organisé dans le cadre du G20 de New Delhi

Visit of Ursula von der Leyen, President of the European Commission, to India

La présidente von der Leyen a pris la parole aujourd'hui lors de l'événement du G20 consacré au PGII organisé par le premier ministre Modi et le président Biden.

Elle a mis l'accent sur la contribution essentielle de l'Union à deux nouveaux projets phares du PGII:

  • le corridor économique Inde – Moyen-Orient – Europe, lancé à l'occasion de cet événement. Un accord formalisant ce projet a été signé par l'Union, les États-Unis, l'Inde, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Ce corridor reliera les trois régions au moyen d'infrastructures de connectivité de pointe, ce qui contribuera à porter la relation économique entre ces régions à une échelle inédite et à améliorer l'accès des citoyens et des entreprises aux biens, à l'énergie et aux données. Ce projet va notamment permettre:
    • d'intégrer des lignes ferroviaires et connexions portuaires entre l'Inde et l'Europe, en passant par les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite, la Jordanie et Israël, assurant ainsi un transit de marchandises plus fluide et plus rapide;
    • de développer les infrastructures énergétiques et de rendre possible la production d'hydrogène vert et son acheminement vers tous les partenaires;
    • de renforcer les télécommunications et les transferts de données grâce à un nouveau câble sous-marin reliant ces régions.
  • le corridor transafricain, qui renforcera les infrastructures de transport reliant le Katanga en République démocratique du Congo et la province zambienne limitrophe de Copperbelt (la «ceinture de cuivre») au port de Lobito en Angola. Ce corridor contribuera à favoriser les investissements dans des chaînes de valeur locales permettant la transformation des matières premières extraites, à ouvrir l'accès des produits de ces régions aux marchés mondiaux et à améliorer la mobilité des citoyens. L'UE unit ses forces à celles des États-Unis pour promouvoir ce corridor (voir par ailleurs la déclaration commune de l'UE et des États-Unis).

Contexte

Ces deux projets témoignent concrètement de l'engagement profond de l'UE en faveur du renforcement des infrastructures critiques dans le monde entier. Une nouvelle étape est ainsi franchie dans le processus du PGII lancé l'an dernier par la présidente von der Leyen, le président Biden et le président d'Indonésie, M. Joko Widodo, lors du sommet du G20 à Bali.

L'UE est un acteur clé dans le PGII, auquel elle contribue par l'intermédiaire de son programme phare «Global Gateway». «Global Gateway» permettra la mobilisation de 300 milliards d'euros d'investissements dans des projets de connectivité essentiels au cours de la période 2021-2027, dont la moitié destinée à l'Afrique.

Plus de 90 projets ont été sélectionnés en Afrique, en Amérique latine et dans les Caraïbes, en Asie et dans le Pacifique, ainsi que dans les Balkans occidentaux.

Pour en savoir plus sur l'initiative phare «Global Gateway» de l'Europe, veuillez consulter notre site web.

Détails

Date de publication
9 septembre 2023
Auteur
Représentation au Luxembourg