Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation au Luxembourg
Article d’actualité8 septembre 2021

Rapport de prospective stratégique 2021: renforcer la capacité et la liberté d'action à long terme de l'UE

Drapeaux européens

La Commission a adopté aujourd'hui son deuxième rapport de prospective stratégique intitulé «La capacité et la liberté d'action de l'UE» *. Cette communication présente une perspective multidisciplinaire et tournée vers l'avenir sur l'autonomie stratégique ouverte de l'UE dans un ordre mondial de plus en plus multipolaire et contesté. La Commission a dégagé quatre tendances mondiales majeures qui affectent sa capacité et sa liberté d'action: le changement climatique et les autres défis environnementaux, l'hyperconnectivité numérique et les mutations technologiques, les pressions sur la démocratie et les valeurs, et enfin les évolutions de l'ordre mondial et la démographie. Elle a aussi défini 10 domaines d'action essentiels dans lesquels l'UE peut exploiter des circonstances lui permettant d'asseoir son leadership mondial et d'assurer son autonomie stratégique ouverte. La prospective stratégique continue ainsi de nourrir les programmes de travail et la définition des priorités de la Commission.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré à ce propos: «Les Européens se rendent compte presque quotidiennement que des défis planétaires tels que le changement climatique et la transformation numérique ont une incidence directe sur leur vie personnelle. Nous sentons tous que notre démocratie et nos valeurs européennes sont remises en question, de l'extérieur comme de l'intérieur, ou que l'Europe doit adapter sa politique extérieure à un ordre mondial qui change. Le fait de connaître mieux et plus tôt de telles tendances nous aidera à nous attaquer à ces importants enjeux à temps et à orienter notre Union dans une direction positive.»

Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission chargé des relations interinstitutionnelles et de la prospective, a, quant à lui, déclaré: «S'il est vrai que nous ne pouvons pas savoir ce que l'avenir nous réserve, une meilleure compréhension des principales tendances lourdes, des incertitudes et des possibilités qui se présentent renforcera la capacité et la liberté d'action de l'UE à long terme. Le rapport de prospective stratégique examine par conséquent quatre grandes tendances ayant une incidence majeure sur l'UE et définit dix domaines d'action en vue de dynamiser notre autonomie stratégique ouverte et d'asseoir notre leadership mondial à l'horizon 2050. La pandémie n'a fait que renforcer le bien-fondé des choix stratégiques ambitieux que nous avons posés, et le présent rapport nous aidera à garder une longueur d'avance.»

Dix domaines d'action stratégiques

  1. Mettre en place des systèmes de santé et des systèmes alimentaires durables et résilients
  2. Garantir un approvisionnement en énergie décarbonée et abordable
  3. Renforcer les capacités dans la gestion de données, l'intelligence artificielle et les technologies de pointe
  4. Sécuriser et diversifier l'approvisionnement en matières premières critiques
  5. Acquérir une position de précurseur mondial en matière de normalisation
  6. Construire des systèmes économiques et financiers résilients et à l'épreuve du temps
  7. Développer et conserver dans l'UE des compétences et des talents qui correspondent à nos ambitions
  8. Renforcer les capacités de sécurité et de défense et l'accès à l'espace
  9. Coopérer avec des partenaires mondiaux pour promouvoir la paix, la sécurité et la prospérité de tous
  10. Renforcer la résilience des institutions

Étapes suivantes

La Commission continuera de mettre en œuvre son programme de prospective stratégique pour le cycle en cours, en enrichissant la réflexion sur les initiatives du programme de travail de l'année prochaine. Les 18 et 19 novembre, elle hébergera la conférence annuelle du système européen d'analyse stratégique et politique (ESPAS) afin d'analyser le sujet du rapport de prospective stratégique de l'an prochain: le couplage entre les deux transitions écologique et numérique et la façon dont chacune peut renforcer l'autre, notamment par le recours à des technologies émergentes. De plus, le «réseau de prospective à l'échelle de l'UE», qui rassemble les «ministres pour l'avenir» de tous les États membres, continuera d'accroître les capacités de prospective dans les administrations des États membres de l'UE. Dans le courant du mois de septembre, la Commission mettra également la dernière main à une consultation publique sur ses tableaux de bord de la résilience, un nouvel outil destiné à évaluer la résilience d'une manière plus globale, dans l'UE et dans ses États membres. Ils permettront de mesurer le bien-être social et économique en tenant aussi compte d'éléments autres que le PIB. La consultation publique sur le projet de tableaux de bord de la résilience de la Commission se poursuit jusqu'au 30 septembre.

Contexte

La prospective stratégique aide la Commission dans son action novatrice et ambitieuse pour mettre en œuvre les six grands objectifs de la présidente von der Leyen. Depuis 2020, la Commission élabore des rapports de prospective stratégique, fondés sur des cycles complets de prospective, pour enrichir la réflexion sur les priorités du discours annuel sur l'état de l'Union, le programme de travail de la Commission et la programmation pluriannuelle.

Le rapport de cette année prend appui sur le rapport de prospective stratégique 2020, qui a introduit la notion de résilience comme nouveau cap à tenir dans la définition de l'action de l'UE. Les tendances lourdes et les mesures générales présentées dans le rapport de prospective stratégique 2021 ont été dégagées au cours d'une réflexion de prospective transsectorielle menée par des experts et organisée par les services de la Commission, avec de nombreuses consultations des États membres et d'autres institutions de l'UE dans le cadre du système européen d'analyse stratégique et politique (ESPAS). Les résultats de cette réflexion prospective sont présentés dans un rapport de la série «Science for Policy» du Centre commun de recherches (JRC) intitulé: Shaping & securing the EU's Open Strategic Autonomy by 2040 and beyond (Définir et garantir l'autonomie stratégique ouverte de l'UE d'ici à 2040 et au-delà).

Afin de contribuer à l'établissement de capacités de prospective dans toute l'Union européenne, la Commission a créé le réseau de prospective à l'échelle de l'UE, avec ses 27 «ministres pour l'avenir» issus de tous les États membres. Les membres de ce réseau partagent les bonnes pratiques et alimentent les travaux du programme de prospective stratégique de la Commission en débattant de questions-clés présentant un intérêt pour l'avenir de l'Europe.

Pour en savoir plus

Rapport de prospective stratégique 2021: la capacité et la liberté d'action de l'UE *

Questions et réponses sur le rapport de prospective stratégique 2021

Site web consacré à la prospective stratégique

Rapport «Science for Policy» du JRC: Shaping & securing the EU's Open Strategic Autonomy by 2040 and beyond (Définir et garantir l'autonomie stratégique ouverte de l'UE d'ici à 2040 et au-delà)

*Link corrected on 8 Sept at 12:53

Détails

Date de publication
8 septembre 2021