Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation au Luxembourg

L'avenir de l'Europe réunit citoyens et dirigeants politiques

Le programme de la Conférence sur l’avenir de l’Europe a été extrêmement chargé, après avoir franchi les différentes étapes de ses travaux depuis la signature de la déclaration commune le 10 mars 2021. Les plénières de citoyens étant pleinement en cours, Krzysztof Nowaczek, membre du secrétariat commun de la Conférence sur l'avenir de l'Europe (CoFE) a donc sollicité Colin Scicluna, chef de cabinet de la vice-présidente Dubravka Šuica, et codirecteur du secrétariat commun de la conférence sur l’avenir de l’Europe, sur une mise au point.
Où en sommes-nous neuf mois après le début de la Conférence?

Nous entrons dans la dernière ligne droite. Le point de départ est au centre de toutes les idées: la plateforme numérique multilingue. À ce jour, 13 000 idées ont déjà été partagées et près de 42 000 participants ont été inscrits. Nous attendons encore davantage de contributions sur la plateforme numérique au moment où la Conférence entame une phase plus conséquente. Il n’est pas encore trop tard pour contribuer, et j’invite tous les collègues de la Commission à encourager leurs contacts et les parties prenantes à le faire.

Deux panels de citoyens européens sur quatre ont conclu leurs travaux par l’adoption de recommandations qui seront présentées et débattues par la plénière de la conférence. Les sessions finales de ces deux panels se sont déroulées selon un format hybride. L’une à Florence du 10 au 12 décembre 2021 sur la démocratie européenne, les valeurs et les droits, l’État de droit et la sécurité, et l’autre à Natolin/Varsovie du 7 au 9 janvier 2022 sur le changement climatique, l’environnement et la santé. J’ai assisté à ces deux sessions et j’ai été frappé par le dévouement, l’engagement, le travail acharné et l’investissement personnel de ces près de 400 citoyens. Représentant la diversité des sociétés de l’UE, ils sont l’image même de l’engagement citoyen.

En parallèle, plusieurs panels nationaux de citoyens ont achevé leurs travaux ou le feront prochainement.

De quoi sera-t-il question lors de la prochaine plénière de la Conférence?

Cette fois, l’accent sera mis sur le débat sur le fond dans un mode interactif et vivant. L’objectif principal de la plénière du 21 et 22 janvier est d’écouter et de discuter des recommandations des deux panels de citoyens européens, qui ont déjà terminé leurs travaux. Lors des discussions thématiques, le contenu de la plateforme numérique multilingue de la Conférence, qui servait déjà de base aux travaux des panels, et les résultats des panels citoyens nationaux, seront également pris en considération.

Les deux panels de citoyens européens ont formulé un total de 90 recommandations. Elles sont très concrètes et ciblées. Elles vont d’idées sur la façon de protéger les droits des animaux à des moyens de réviser les élections européennes.

Cofe - Participation 22 janvier
Etat de participation au 18 janvier (source : futureu.europa.eu)
Quels sont les sujets les plus appréciés des contributeurs?

Les tendances évoluent avec le temps. Début janvier, nous avons vu que la démocratie européenne, le changement climatique et l’environnement, une économie plus forte, la justice sociale et l’emploi étaient restés les sujets les plus engagés. L’intérêt pour les valeurs et les droits, l’État de droit et la sécurité, la place de l’UE dans le monde, l’éducation, la culture, la jeunesse et le sport a également augmenté. Il est également important de mentionner que la plateforme accueille des idées sur tous sujets où les contributeurs pensent que l’UE a un rôle à jouer.

À quels défis avez-vous été confrontés?

Ce que nous faisons n’a jamais été tenté auparavant. Cela nécessite un effort conjoint de trois institutions, chacune ayant sa propre vision et ses propres méthodes de travail. Ensuite, les aspects logistiques et opérationnels de la Conférence ont été complexes. Imaginez: organiser un événement pour 200 citoyens parlant toutes les langues de l’UE, répartis en 15 groupes parallèles et soumis à des tests COVID quotidiens. Certaines plénières ont réuni plus de 450 participants, en personne et en ligne.

Participants au panel de citoyens européens sur le changement climatique, l'environnement et la santé à Varsovie le 7 janvier
Participants au panel de citoyens européens sur le changement climatique, l'environnement et la santé à Varsovie le 7 janvier

Ensuite, il y a la gestion de l’intérêt des parties prenantes et des médias. Nous devons coordonner la réponse de la Commission, bien sûr avec les collègues du secrétariat général et de toutes les autres DG. Nous travaillons en étroite collaboration avec la DG COMM sur de nombreux aspects de l’exercice.

Et bien sûr, en plus de cela, j’exerce toujours mes fonctions de chef de cabinet de la vice-présidente Šuica. C’est donc assez mouvementé, mais cela fonctionne grâce à une bonne préparation et à un bon travail d’équipe. Et j’ai la chance de diriger une petite mais excellente équipe d’agents exceptionnels de la Commission qui permet que tout cela se concrétise.

Des expériences agréables durant ces neuf mois?

Ce fut une expérience vraiment enrichissante pour moi, à bien des égards. J’ai déjà mentionné le fort engagement des citoyens. C’est vraiment impressionnant. Ils sont réellement nos ambassadeurs de ce qu’est l’UE. Ils sont prêts à consacrer leur temps, principalement le week-end, et à partager leurs idées concrètes pour l’Europe en 2050.

La propriété politique de la Conférence étant partagée entre trois institutions (voir encadré), je travaille au quotidien avec mes homologues du Parlement européen et du Conseil. Nos points de vue divergent parfois, mais nous parvenons toujours à trouver un compromis constructif. Notre équipe de soutien au Secrétariat commun, composée de collègues des trois institutions, fait un excellent travail. Ce n’est pas souvent que nous rapprochons autant ces institutions, et c’est en effet un modèle de coopération interinstitutionnelle.

Enfin, à l’intérieur de la Commission, le travail sur la Conférence abat réellement les cloisons. Nous coopérons avec toutes les DG, car tous les sujets sont abordés pendant la conférence.

Quelles sont les prochaines et dernières étapes de la Conférence?

Les panels de citoyens européens doivent conclure leurs travaux en février. Et la réunion plénière finale aura probablement lieu début avril. Par la suite, le Bureau exécutif rédigera et publiera les conclusions de la plénière de la Conférence et présentera le résultat final de la Conférence dans un rapport à la Présidence conjointe et à leurs trois institutions. Un travail de suivi supplémentaire sera donc nécessaire une fois que la partie officielle de la Conférence touchera à sa fin, afin de réagir au rapport et de continuer à renforcer le processus démocratique de l’UE. Ce processus devrait être achevé avant la fin de la présidence française du Conseil.