Aller au contenu principal
Représentation au Luxembourg
Article d’actualité10 juillet 2024Représentation au Luxembourg1 min de lecture

Déclaration commune du haut représentant/vice-président Borrell et du commissaire Várhelyi à l'occasion du 29e anniversaire du génocide de Srebrenica

Visit of Olivér Várhelyi, European Commissioner, to Bosnia and Herzegovina

Le génocide de Srebrenica, perpétré il y a 29 ans de cela, est l'une des pages les plus sombres de l'histoire européenne moderne.

Il est de notre devoir d'honorer la mémoire des plus de 8 300 garçons et hommes systématiquement assassinés dans les collines entourant Srebrenica.

Nous appelons les responsables politiques à rejeter les discours propres à semer la division et à agir en s'appuyant sur la vérité, la justice, la confiance et le dialogue.

Pour guérir les blessures du passé, il importe de reconnaître et d'enseigner les faits historiques, d'honorer la mémoire des victimes, d'identifier ceux dont la dépouille n'a toujours pas été retrouvée et de traduire en justice les auteurs des crimes. Tout cela est essentiel pour s'attaquer aux racines de la haine qui a conduit au génocide. 

Il nous faut ériger ensemble des ponts permettant la réconciliation. Ceux qui nient le génocide, tentent de réécrire l'histoire et glorifient les criminels de guerre n'ont pas leur place parmi nous.

En mars 2024, le Conseil européen a décidé d'ouvrir des négociations d'adhésion à l'UE avec la Bosnie-Herzégovine. La Bosnie-Herzégovine dispose ainsi d'une occasion unique de progresser sur la voie des réformes, en vue de renforcer la démocratie, la prospérité et la sécurité pour ses citoyens et de se rapprocher de l'adhésion à l'UE.

Nous réaffirmons notre attachement sans équivoque à l'avenir de la Bosnie‑Herzégovine au sein de l'UE, en tant que pays unique, uni et souverain.

Détails

Date de publication
10 juillet 2024
Auteur
Représentation au Luxembourg