Aller au contenu principal
Représentation au Luxembourg
Article d’actualité24 novembre 2023Représentation au Luxembourg

L'UE débloque 15 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur des personnes les plus vulnérables en Syrie et au Liban

La Commission a annoncé une aide humanitaire de 15 millions d'euros en faveur des personnes les plus vulnérables en Syrie et au Liban, y compris les réfugiés et les Libanais dans le besoin. Sur ce financement, 11,5 millions d'euros sont destinés à la Syrie et 3,5 millions d'euros au Liban et permettront de fournir une aide alimentaire et un soutien en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène à celles et ceux qui en ont le plus besoin. L'aide vise à couvrir les besoins des Syriens à l'intérieur du pays ainsi que ceux des réfugiés et des personnes vulnérables au Liban.

Le financement est octroyé à un moment où la récente escalade de la violence au Proche-Orient touche de plus en plus des pays comme la Syrie et le Liban, qui sont déjà confrontés à des niveaux de pauvreté en hausse, aux conflits, à l'insécurité alimentaire, aux déplacements et aux épidémies.

Toute l'aide humanitaire de l'UE est fournie en fonction des besoins, indépendamment du statut ou de la nationalité des bénéficiaires. L'aide est fournie par l'intermédiaire d'ONG, d'agences des Nations unies et d'organisations internationales.

Contexte

Selon les Nations unies, la Syrie compte encore le plus grand nombre de personnes déplacées à l'intérieur du pays dans le monde et, au total, 15,3 millions de personnes dans le besoin, tandis qu'au Liban, 3,9 millions de personnes, dont 1,5 millions de réfugiés, dépendent actuellement de l'aide humanitaire.

Plus de 12 ans après le début de la crise syrienne, la moitié de la population est déplacée, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays. Les besoins humanitaires en Syrie atteignent aujourd'hui un niveau record, la crise alimentaire et la crise de l'eau s'étant considérablement détériorées au cours des derniers mois. L'insécurité alimentaire augmente fortement, en raison des prix élevés des denrées alimentaires sur le marché mondial, conjugués à la perte de valeur de la monnaie syrienne. En outre, le nord de la Syrie est confronté à une intensification des violences qui accentue les besoins de la population.

Le Liban fait face à des niveaux alarmants d'insécurité alimentaire, au mauvais état de son système de santé et à la défaillance du système éducatif. L'inflation et le manque d'accès aux services de base détériorent considérablement la situation, aux dépens d'une grande partie de la population. L'impact de la crise économique continue d'affecter la résilience des réfugiés et du peuple libanais.       

Cette nouvelle dotation porte le montant total de l'aide humanitaire allouée cette année à la Syrie à plus de 186,5 millions d'euros et à plus de 67 millions d'euros pour les personnes dans le besoin au Liban.

Pour en savoir plus

Page consacrée à la Syrie

Page consacrée au Liban

Citation(s)

Alors que les crises se multiplient et que les besoins atteignent un niveau record, l’UE reste déterminée à soulager la souffrance humaine partout où elle se manifeste, en accordant une attention particulière aux plus vulnérables. Grâce à ce nouveau financement, nous veillerons à aider les Syriens à l’intérieur et à l’extérieur du pays, ainsi que les réfugiés et les Libanais dans le besoin.

Janez Lenarčič, commissaire à la gestion des crises - 24/11/2023

Détails

Date de publication
24 novembre 2023
Auteur
Représentation au Luxembourg