Aller au contenu principal
Représentation au Luxembourg
Article d’actualité13 décembre 2023Représentation au Luxembourg

L'UE et le Chili signent des accords modernes et ambitieux sur le commerce et sur la coopération politique*

L'UE et le Chili ont signé aujourd'hui un accord-cadre avancé et un accord commercial intérimaire afin de renforcer leur coopération politique et de favoriser le commerce et les investissements. La signature a eu lieu lors d'une réunion entre Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission et commissaire au commerce, Josep Borrell, haut représentant et vice-président, Alberto van Klaveren Stork, ministre chilien des affaires étrangères, Nadia Calviño, ministre espagnole de l'économie et de la transformation numérique, et José Manuel Albares, ministre espagnol des affaires étrangères, de l'Union européenne et de la coopération, représentant la présidence espagnole du Conseil.

Ces accords offriront un cadre ambitieux et moderne à l'approfondissement et à l'élargissement des relations entre l'UE et le Chili. En plus d'ouvrir de nouvelles perspectives économiques aux deux parties, ils défendront des valeurs communes, car des engagements substantiels — assortis de dispositions concrètes — sont pris concernant les droits de l'homme, le commerce durable et l'égalité entre hommes et femmes.

Dans le contexte d'une accentuation des défis géopolitiques, ces accords faciliteront la coopération entre l'UE et le Chili, en tant que partenaires attachés aux mêmes principes, sur des enjeux mondiaux. Il s'agit notamment de réduire les risques ayant trait aux chaînes d'approvisionnement, de garantir un approvisionnement durable en matières premières critiques et de lutter contre le changement climatique. Cette coopération favorisera la compétitivité des entreprises des deux parties tout en contribuant à la réalisation de l'objectif, commun, d'une économie «zéro net».

Ces efforts seront par ailleurs soutenus par le programme d'investissement «Global Gateway», qui appuie entre autres des projets de développement de chaînes de valeur pour les matières premières critiques (dont le lithium et le cuivre) ou de production d'hydrogène vert au Chili.

Un partenariat politique renforcé

En signant cet accord, le Chili devient le premier pays de la région à conclure un accord de nouvelle génération avec l'UE, ce qui vient affermir une ambition renouvelée de relever les défis actuels et futurs, tels que l'application du programme à l'horizon 2030, l'action pour le climat, la modernisation de l'État, le développement durable ou encore l'égalité entre hommes et femmes.

L'UE et le Chili ont conclu un accord commercial intérimaire distinct. Il s'agit d'un accord autonome qui reproduit les dispositions du volet «commerce et investissements» de l'accord-cadre avancé, hormis celles relatives à la protection des investissements. L'accord commercial intérimaire permet une entrée en vigueur rapide des règles commerciales modernisées. Il expirera automatiquement lorsque l'accord-cadre avancé entrera en vigueur.

Prochaines étapes

Ces nouveaux accords vont maintenant être soumis au Parlement européen. Une fois que celui-ci aura donné son approbation, le Conseil européen pourra adopter les décisions de conclusion des accords. Certaines parties de l'accord-cadre avancé feront l'objet d'une application à titre provisoire (dans l'attente de la ratification par tous les États membres de l'UE), tandis que l'accord commercial intérimaire entrera en vigueur quand le Congrès chilien aura mené à bien sa procédure de ratification.

Contexte

En 2002, l'UE et le Chili ont conclu un accord d'association, comprenant un accord de libre-échange global, qui est entré en vigueur en février 2003 et régit les relations commerciales entre l'UE et le Chili. Les échanges bilatéraux entre l'UE et le Chili ont augmenté de 169 % entre 2002 et 2022.

L'UE et le Chili ont eu des négociations entre 2017 et 2022 en vue de moderniser leur accord. Les parties sont parvenues à la conclusion politique des négociations le 9 décembre 2022.

Pour en savoir plus

Fiche d'information — Relations extérieures UE-Chili (EN) (ES)

Fiche d'information — Accord-cadre avancé UE-Chili

Fiche d'information — Le développement durable dans le volet commercial de l'accord-cadre avancé UE-Chili

Infographie — Commerce UE-Chili

Conclusion des négociations sur un ALE UE-Chili

Relations commerciales UE-Chili

*Communiqué mis à jour le 14.12.2023

Citation(s)

Ce jour marque un tournant dans les relations entre l’UE et le Chili. Cet accord moderne et ambitieux sera bénéfique pour nos économies, en offrant de nouvelles possibilités à nos PME, notamment, tout en nous aidant à diversifier nos chaînes d’approvisionnement. Le renforcement des liens avec un partenaire de confiance tel que le Chili profitera à l’UE dans toute une série de domaines importants sur le plan géopolitique. En outre, des engagements de grande envergure sont pris concernant le développement durable, afin d’aider les deux parties à réaliser la transition écologique.

Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif chargé du commerce - 13/12/2023

 

Aujourd’hui, c’est un nouveau chapitre de notre partenariat privilégié avec le Chili qui s’ouvre. En cette période de défis géopolitiques sans précédent, le nouvel accord-cadre avancé place au cœur de notre partenariat des valeurs communes telles que les droits de l’homme, le développement durable et la lutte contre le changement climatique. Cet accord historique ouvre également la voie à une coopération plus étroite dans les domaines de la justice, de la paix et de la sécurité, ou encore des transitions énergétique et numérique, et il rapprochera nos citoyens, nos entreprises et nos sociétés civiles durant les décennies à venir.

Josep Borrell, haut représentant/vice-président - 13/12/2023

Détails

Date de publication
13 décembre 2023
Auteur
Représentation au Luxembourg