Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation au Luxembourg
Article d’actualité27 avril 2022Représentation au Luxembourg

Rupture des livraisons de gaz à certains États membres de l'UE

Press statement by Ursula von der Leyen, President of the European Commission, following the announcement by Gazprom on the disruption of gas deliveries to certain EU Member States

"Seul le texte prononcé fait foi"

L'annonce de Gazprom Sur l'arrêt unilatéral des livraisons de gaz à certains États membres de l'UE est une nouvelle provocation du Kremlin. Mais nous ne sommes pas surpris que le Kremlin utilise les combustibles fossiles pour essayer de faire du chantage. C'est une chose à laquelle la Commission européenne s'est préparée, en étroite coordination et de manière solidaire avec les États membres et les partenaires internationaux. Tout d'abord, notre réponse sera immédiate, unie et coordonnée.

Premièrement, nous veillerons à ce que la décision de Gazprom ait le moins d'impact possible sur les consommateurs européens. Aujourd'hui, les États membres se sont réunis au sein du groupe de coordination pour le gaz. La Pologne et la Bulgarie nous ont informés de la situation. La Pologne et la Bulgarie reçoivent désormais du gaz de leurs voisins de l'UE. Cela montre tout d'abord l'immense solidarité qui existe entre nous, mais cela montre également l'efficacité des investissements réalisés, par exemple, dans les interconnecteurs et infrastructures gazières et d'autres infrastructures gazières. La Commission va également intensifier ses travaux avec les groupes d'États membres dits "régionaux", qui sont les mieux placés pour fournir une entre-aide immédiate. Cela permettra d'atténuer les conséquences d'éventuelles perturbations de l'approvisionnement en gaz.

Deuxièmement, nous poursuivrons nos travaux pour garantir un approvisionnement et un stockage suffisants du gaz à moyen terme. Notre plan d'action REPowerEU contribuera à réduire sensiblement notre dépendance à l'égard des combustibles fossiles russes dès cette année. Nous avons également conclu un accord avec les États-Unis pour fournir des importations supplémentaires de GNL cette année et les suivantes. Et nous travaillons main dans la main avec nos États membres pour garantir un approvisionnement en gaz auprès d'autres partenaires. À plus long terme, REPowerEU nous aidera également sur la voie d'un approvisionnement énergétique plus fiable, plus sûr et plus durable. Nous présenterons nos plans pour accélérer la transition verte à la mi-mai. Chaque euro que nous investissons dans les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique nous fait progresser vers notre future indépendance énergétique.

Cette nouvelle mesure agressive de la Russie est un énième rappel, que nous devons travailler avec des partenaires fiables, et construire notre indépendance énergétique. La Commission est en contact avec la présidence française.  Et je salue leur projet de convoquer une réunion des ministres de l'énergie de l'UE dès que possible. Aujourd'hui, le Kremlin a échoué une nouvelle fois dans sa tentative de semer la division entre les Européens. L'ère des combustibles fossiles russes en Europe prendra fin. L'Europe va de l'avant sur les questions relatives à l'énergie.

Détails

Date de publication
27 avril 2022
Auteur
Représentation au Luxembourg