Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation au Luxembourg
Article d’actualité18 juillet 2022Représentation au Luxembourg

Sécheresses en Europe en juillet 2022: près de la moitié du territoire de l’UE à risque

Smart farming - Ferme du Plein Air

Le Centre commun de recherche de la Commission a publié aujourd’hui son rapport sur « La sécheresse en Europe — juillet 2022 », une évaluation de la situation de sécheresse en Europe fondée sur le travail de l’Observatoire européen de la sécheresse. L’analyse de l’évolution et de l’incidence de la sécheresse prolongée dans l’UE montre qu’une partie inquiétante du territoire est actuellement exposée à des niveaux de sécheresse d’avertissement (46 % de l’UE) et d’alerte (11 % de l’UE), associés à un déficit d’humidité du sol associé au stress végétal.

Mariya Gabriel, commissaire chargée de l’innovation, de la recherche, de la culture, de l’éducation et de la jeunesse, a déclaré à ce propos:

« Le changement climatique augmente le risque de graves sécheresses et d’incendies de forêt dans le monde. Le Centre commun de recherche met la science et les technologies au service de la surveillance du changement climatique. Avec ce rapport, nous avons une meilleure compréhension de la situation afin de protéger nos forêts, nos récoltes et nos eaux. »

Le stress hydrique et thermique entraîne une baisse des rendements des cultures par rapport à des perspectives antérieures déjà négatives pour les céréales et les autres cultures. La France, la Roumanie, l’Espagne, le Portugal et l’Italie devront probablement faire face à cette baisse du rendement des cultures. Dans une certaine mesure, l’Allemagne, la Pologne, la Hongrie, la Slovénie et la Croatie sont également concernées. En Italie, le bassin du Pô est confronté au niveau de gravité de sécheresse le plus élevé. La sécheresse intense a été déclarée dans cinq régions italiennes et l’insuffisante disponibilité de l’eau a entraîné des restrictions d’utilisation multiples dans les municipalités. Des mesures similaires visant à limiter l’utilisation de l’eau ont été prises en France. Le Centre commun de recherche produit des informations en temps réel sur la sécheresse par l’intermédiaire des observatoires européens et mondiaux de la sécheresse (EDO et GDO), qui font partie du service Copernicus de gestion des urgences (CEMS).

Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre article ou vous abonner à la lettre d’information du Centre de connaissances sur la gestion des risques de catastrophe.

Détails

Date de publication
18 juillet 2022
Auteur
Représentation au Luxembourg