Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation au Luxembourg
Article d’actualité18 juillet 2022Représentation au Luxembourg

L'aide publique au développement de l'équipe d'Europe atteint 70,2 milliards d'euros en 2021

The Berlaymont Building and European Flags

L'UE et ses 27 États membres ont continué d'augmenter leur aide publique au développement (APD) en faveur des pays partenaires du monde entier pour la porter à 70,2 milliards d'euros en 2021, comme le confirme le rapport annuel au Conseil européen sur les objectifs d'aide au développement de l'UE approuvé aujourd'hui par le Conseil. Cela représente une augmentation de 4,3 % en termes nominaux et équivalente à 0,49 % du revenu national brut (RNB) agrégé, selon les chiffres préliminaires publiés par le Comité d'aide au développement de l'Organisation de coopération et de développement économiques (CAD de l'OCDE). L'UE et ses États membres, qui travaillent ensemble en tant qu'équipe d'Europe, confirment ainsi leur position de premier donateur au monde, fournissant 43 % de l'APD mondiale. Ils sont déterminés à respecter leur engagement collectif de consacrer au moins 0,7 % de leur RNB agrégé à l'APD d'ici à 2030. Cela contribuera à la réussite de la mise en œuvre de la stratégie «Global Gateway». 

La commissaire chargée des partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, s'est exprimée dans les termes suivants:

«En 2021, l'équipe d'Europe a de nouveau augmenté son aide au développement à un moment crucial où nos pays partenaires sont confrontés, non seulement à des défis mondiaux à long terme, mais aussi aux conséquences immédiates de la guerre d'agression menée par la Russie contre l'Ukraine. Malgré des circonstances difficiles, nous sommes restés attachés aux objectifs de développement durable. Pour atteindre nos objectifs, nous devons utiliser les ressources dont nous disposons de manière plus stratégique et plus efficace. Notre stratégie «Global Gateway», mise en œuvre dans le cadre de l'approche de l'équipe d'Europe, est la voie à suivre pour faire de l'aide publique au développement, non seulement une source de financement importante pour atteindre les ODD, mais aussi un outil efficace pour mobiliser les investissements privés afin d'atteindre l'échelle de financement nécessaire au développement.» 

Dans l'ensemble, 22 États membres ont augmenté leur APD en termes nominaux l'année dernière par rapport à 2020, les plus fortes augmentations nominales provenant de l'Allemagne (+ 2 064 millions d'euros), de l'Italie (+ 1 360 millions d'euros) et de la France (+ 668 millions d'euros), et de nouvelles augmentations provenant de l'Autriche, de la Belgique, de la Bulgarie, de la Croatie, de la République tchèque, du Danemark, de l'Estonie, de la Finlande, de la Hongrie, de l'Irlande, de la Lettonie, de la Lituanie, du Luxembourg, de la Pologne, du Portugal, de la Roumanie, de la Slovaquie, de la Slovénie et de l'Espagne.

L'APD fournie par les institutions de l'UE (la Commission européenne et la BEI) a reculé de 1,1 milliard d'euros (-6,3 %) au total en 2021 en termes nominaux pour s'établir à 16,1 milliards d'euros, en raison principalement des remboursements de prêts au secteur privé et de la concentration en début de période des versements en 2020, ce qui a permis d'apporter un soutien rapide aux pays partenaires en réaction à la pandémie de COVID-19. 2020 a été une année exceptionnelle, durant laquelle un pic de l'APD des institutions de l'UE a été enregistré, et l'APD de 2021 des institutions de l'UE affiche toujours une augmentation substantielle par rapport au niveau de 2019.

L'UE et ses États membres obtiennent des résultats nettement supérieurs à la moyenne des donateurs CAD non membres de l'UE en termes d'APD en pourcentage du RNB, s'établissant à 0,49 %, contre 0,26 % pour l'ensemble des donateurs CAD non membres de l'UE.

Contexte

Les chiffres de l'APD de l'équipe d'Europe sont fondés sur des informations préliminaires communiquées à l'OCDE par tous les États membres de l'UE, à l'exception de Chypre, dans l'attente de données définitives détaillées qui seront publiées par l'OCDE d'ici la fin de 2022. Les chiffres de l'APD sont communiqués sur la base de l'«équivalent-don», conformément à la méthodologie de l'OCDE.

L'APD collective de l'UE correspond à la somme des dépenses en matière d'APD des États membres de l'UE et de l'APD fournie par les institutions de l'UE qui n'est pas imputée à chacun des États membres ou au Royaume-Uni (notamment les ressources propres de la Banque européenne d'investissement et les prêts spéciaux au titre de l'assistance macrofinancière en «équivalent-don»).

En mai 2015, le Conseil européen a réaffirmé son engagement à faire passer l'APD collective à 0,7 % du RNB agrégé de l'UE d'ici à 2030. Depuis 2015, en termes de flux, l'APD de l'UE et de ses 27 États membres actuels a progressé de 44 % (22,4 milliards d'euros) en termes nominaux tandis que le ratio APD/RNB a augmenté de 0,09 point de pourcentage.

Pour en savoir plus

Questions et réponses

Annexe: Chiffres préliminaires de l'aide publique au développement 2021

Communiqué de presse de l'OCDE

Détails

Date de publication
18 juillet 2022
Auteur
Représentation au Luxembourg