Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation au Luxembourg
Une Europe adaptée à l'ère numérique

La transition numérique au Luxembourg

Façonner l’avenir numérique de l’Europe

Tout le monde ressent la transformation numérique dans son quotidien. La pandémie de COVID-19 a soulignée l’utilisation des technologies numériques : dans un effort pour sauver des vies et alléger la pression sur les hôpitaux, des millions de personnes ont commencé à travailler à distance depuis leur domicile, les étudiants ont bénéficié de cours par vidéoconférence et une grande partie de nos interactions sociales se sont faites quasi exclusivement sur smartphone… Bref, nous sommes devenus dépendants des technologies numériques comme jamais auparavant.

La décennie numérique de l’Europe

La Commission européenne est déterminée à faire de la décennie qui s’ouvre la « décennie numérique » de l’Europe. Le 9 mars 2021, la Commission a présenté une vision et des pistes pour la transformation numérique de l’Europe d’ici à 2030.

Ces objectifs pour 2030 comprennent entre autres :

  • Au moins 80 % de tous les adultes devraient disposer de compétences numériques de base.
  • Tous les foyers européens devraient disposer d'une connectivité gigabit et la totalité des zones habitées seront couvertes par la 5G, alors que seules 14 % le sont en 2021.
  • Trois entreprises sur quatre devraient utiliser les services d'informatique en nuage, les mégadonnées et l'intelligence artificielle.
  • Tous les services publics essentiels devraient être disponibles en ligne.
  • Tous les citoyens auront accès à la version électronique de leurs dossiers médicaux.

Pour atteindre ces objectifs, la Commission européenne accélère le lancement de projets multinationaux qui développeront des technologies et des infrastructures numériques paneuropéennes. Ceux-ci seront financés en combinant des investissements du budget de l'UE, des États membres et de l'industrie. De plus, les États membres s'engagent à consacrer au moins 20 % de leurs plans de relance et de résilience à la priorité numérique.

Questions et Réponses

Les objectifs numériques pour 2030

La transformation numérique dans le Plan de Relance du Luxembourg

Progrès numériques au Luxembourg

La maitrise des données dans la transformation numérique

Les données, combinées à l'intelligence artificielle et aux supercalculateurs, constituent également un atout majeur pour détecter les grandes caractéristiques des écosystèmes, nous aider à atténuer le changement climatique et à mettre au point des solutions pour éviter les catastrophes et combattre le changement climatique.

Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive pour une Europe adaptée à l'ère du numérique

Lancée en 2018, l’entreprise commune EuroHPC vise à faire de l’Europe le leader mondial en matière de calcul à haute performance et d’informatique quantique. En septembre 2020, la Commission européenne a défini une nouvelle mission ambitieuse pour assurer le leadership européen en matière de calcul à haute performance, en présentant une proposition de règlement assortie d’un budget en augmentation sensible, s’élevant à 8 milliards d’euros, cofinancée par l’UE, 32 pays partenaires et 2 partenaires privés.

En mai 2021, le siège de l'entreprise commune EuroHPC a été inauguré au Luxembourg. Le Grand-Duché s’est également doté d'un superordinateur dénommé "MeluXina", dont 1/3 a été cofinancé par des fonds européens, et qui est hébergé dans le centre de données DC2 de LuxConnect à Bissen. Le Luxembourg a également  signé la déclaration du partenariat européen des blockchain et la déclaration relative à la coopération en matière d’intelligence artificielle.

Vos données personnelles restent à vous

En vertu des règles de l'UE, les données personnelles ne peuvent être rassemblées que pour un objectif légitime, en respectant un cadre juridique strict et à condition que quiconque collecte et gère des informations personnelles les protège de tout abus.

La protection des données a été renforcée dans l'ensemble de l'UE en 2018 grâce au règlement général de la protection des données (GDPR). Ce règlement confère aux individus le droit de demander une copie de leurs données personnelles collectées par des organisations. Les citoyens ont également le droit de demander l’effacement de leurs données.

Stratégie européenne pour les données

Le supercomputer luxembourgeois : Meluxina

Protection des données personnelles 

Autres institutions et agences européennes présentes au Luxembourg

Le saviez-vous ?  

  • 37 communes luxembourgeoises se sont inscrites à l’initiative WiFi4EU afin de recevoir un coupon de 15 000 € pour installer un réseau Wifi gratuit dans les espaces publics tels que les parcs, bibliothèques, musées et bâtiments publics…
  • La croissance du volume de données produites au niveau mondial est vertigineuse et devrait passer de 33 zettaoctets (1 zettaoctet = 1 milliard de milliards de gigaoctets) en 2018 à 175 zettaoctets en 2025.
  • 275 000 plaintes concernant des infractions à la protection des données ont été déposées par des particuliers auprès des autorités nationales de protection des données entre mai 2018 et novembre 2019.
  • L'un des avantages les plus visibles de la stratégie numérique de l'UE a été l'élimination des frais d'itinérance pour les téléphones mobiles. Depuis 2017, les appels téléphoniques, la messagerie SMS et la connexion en ligne avec votre téléphone mobile sont tous couverts par votre abonnement mobile, où que vous soyez dans l'UE.